La réflexologie

La réflexologie permet de préserver la santé par le bien-être et d’améliorer la qualité de vie pour les personnes fragilisées par le stress, les douleurs, les maladies ou les effets indésirables des médicaments. Elle permet aux personnes souffrantes de mieux vivre leur pathologie.

Un accueil bienveillant, et une écoute attentive permettent d’analyser la situation, les besoins et les attentes de la personne, de façon à lui proposer une séance personnalisée, naturelle, alliant douceur et thérapeutique.

Le réflexologue va stimuler au moyen de différentes techniques, les zones et points réflexes déséquilibrés pour favoriser la régulation des différents systèmes corporels. Nous avons des zones réflexes sur plusieurs parties du corps comme les pieds, les mains, le visage, les oreilles, le dos et le crâne. Ces microsystèmes représentent l’innervation de tous les organes du corps.

Il peut au besoin orienter la personne auprès d’un professionnel de la santé.

En aucun cas la réflexologie ne peut se substituer à un traitement médical ou paramédical ni remplacer un diagnostic médical.

La méthode Sonia Fischmann

La méthode Sonia Fischmann, à laquelle je suis formée, s’appuie sur plusieurs courants bien connus, tant orientaux qu’occidentaux, mais également sur de nombreuses années de recherches pour potentialiser les effets des stimulations réflexes et découvrir de nouvelles zones réflexes. Elle a mis au point ses propres cartographies basées sur sa connaissance de nombreux courants, son expérience, ses recherches et ses découvertes de nouvelles zones réflexes.

 

Cette méthode permet de combiner différents microsystèmes (pieds, mains, oreilles, visage, dos) au sein de la même séance, pour une prise en charge globale, toujours dans une optique d’améliorer et de potentialiser les bienfaits de la séance. Elle permet également une adaptation de la séance aux envies de la personne et aux contre-indications existantes. Des autostimulations sont enseignées à la fin de la séance pour diminuer le nombre de consultations, potentialiser la séance et maintenir l’état de bien-être. 

Les différentes techniques

Sous la peau nous avons plusieurs types de récepteurs nerveux épidermiques. Certains récepteurs nerveux sont particulièrement sensibles à la pression, la chaleur ou encore la vibration. Nous avons donc des techniques de stimulation adaptées.

Techniques manuelles

J’utilise différentes techniques manuelles telles qu’un toucher lent, doux, des lissages, des étirements, des pressions douces à appuyées. Elles permettent d’analyser l’état de la peau et de détendre une tension.

Détecteur manuel

J’utilise un détecteur manuel pour des pressions précises. Il permet de détecter un point réflexe et de le traiter d’une certaine façon.

Détecteur fréquentiel

J’utilise un détecteur fréquentiel qui permet d’analyser un point réflexe et le traiter avec différentes vibrations. Il a jusqu’à sept fréquences afin de traiter le point réflexe en profondeur.

Bâton de verre

J’utilise un bâton de verre pour analyser et assouplir les tensions des zones réflexes.

Techniques chauffantes

J’utilise différentes techniques chauffantes comme le moxa, bâton d’armoise chauffé, qui me permet de traiter des points et de petites zones réflexes.

Techniques chauffantes

Et des chaufferettes, qui me permettent de détendre et stimuler de plus larges zones réflexes.

Graines de vaccaria

Enfin, j’utilise des graines de Vaccaria posées sur de petits sparadraps et collées sur les points réflexes de manière à les stimuler plus longtemps.

À qui s’adresse la réflexologie ?

La réflexologie peut s’adresser à toute personne désirant préserver sa santé par le bien-être et améliorer sa qualité de vie grâce à une méthode naturelle :

  • Nourrissons
  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes
  • Seniors
  • Sportifs
  • Femmes enceintes et allaitantes
  • Personnes malades ou souffrantes

Elle permet d’agir sur le stress et ses répercussions telles que :

  • Les problèmes de sommeil
  • Le surmenage, les difficultés de concentration, de raisonnement, d’organisation, de mémorisation, etc.
  • Les états de nervosité
  • Les troubles émotionnels
  • La sensation de mal être
  • Le manque de motivation
  • Les tensions physiques et douleurs liées au stress (maux de tête, tensions des mâchoires, des trapèzes, lombalgies, douleurs articulaires, tendineuses, musculaires, neuropathiques, etc.)
  • Déséquilibres hormonaux (dysménorrhées, aménorrhée, ménopause, fertilité, frigidité, troubles de la libido, etc.)
  • Dérèglements urinaires (hommes et femmes)
  • Dérèglements digestifs (transit ralenti ou accéléré, difficulté à digérer, inflammations, ballonnements, etc.)
  • Problèmes cutanés (inflammations, démangeaisons, etc.)
  • Certains troubles addictifs en collaboration avec des professionnels de santé (accompagnement de l’arrêt du tabac et de l’alcool)